jeudi 1 juin 2017

Les vertus insoupçonnées de… l’urine !!!

Crédit : iStock-Getty images

oOo

On a souvent du mal à le croire car il s’agit d’un déchet de l’organisme et pourtant…

Comme les selles, dont on réalise aujourd’hui des transplantations (une technique, bien que peu ragoûtante, prometteuse), l’urine possède aussi ses vertus.

Certaines sont connues depuis la nuit des temps, en particulier la possibilité de l’utiliser pour désinfecter les plaies et prévenir les infections.

En effet, à condition d’être en bonne santé et d’utiliser un jet fraîchement émis, le précieux liquide est dénué de microbes et ne brûle pas.

Les savants se sont ensuite mis en quête d’autres usages thérapeutiques.

L’urée, qui la constitue, est employée en dermatologie pour ramollir les callosités ou soigner les mycoses et autres champignons.

Des spécialistes en médecines douces affirment, quant à eux, qu’on peut l’utiliser sur les boutons d’acné pour les assécher ou encore que boire une petite gorgée de son urine matinale assainirait la peau.

D’autres études prêtent au liquide des vertus fortifiantes pour le système immunitaire.

Si Hippocrate prônait déjà l’ingestion quotidienne de la « boisson d’or », l’urinothérapie est une pratique fréquente en Inde ou en Chine aujourd’hui.

Si cette pratique vous écœure, l’urine trouve un usage intéressant au jardin.

Elle est en effet un excellent fertilisant (gratuit). L’urée qu’elle contient est une excellente source d’azote, indispensable à la croissance des végétaux.

À condition de l’utiliser à bonne dose (1/10e à 1/20e) ! Pure, elle brûle les racines.

Vous pouvez donc continuer à attraper ces messieurs qui vont se soulager au fond du jardin…

Par Diane Mottez

Sourcehttp://www.serengo.net/check-up/vertus-insoupconnees-de-lurine/

Letter-E3-1024x1024

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par evynou35 à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 12 août 2016

Les vertus de la sieste pour la santé

Détendu fille en pyjama tenant sieste pendant la sieste intérieur Banque d'images - 46420889

http://fr.123rf.com/images-libres-de-droits/sieste.html

Prévenir l'apparition de nombreuses maladies, favoriser l'optimisme et la joie de vivre… Le psychogériatre Olivier de Ladoucette met en avant les bienfaits de la sieste.

Salvador Dali avait coutume de faire la sieste dans un fauteuil confortable avec une cuillère en argent tenue entre le pouce et l’index à la verticale d’un plateau métallique. À l’approche du sommeil, le relâchement musculaire entraînait la chute de la cuillère. Le bruit signifiait pour le maître la fin de sa sieste. Il prétendait que ces pauses de courte durée étaient particulièrement bénéfiques à son bien-être et à son talent. 

Il existe un grand nombre de manières de faire la sieste. De quelques minutes à plus d’une heure, uniques ou répétées, ces périodes de relaxation ou de sommeil sont à faire de convenance personnelle. Dans notre société éprise de vitesse, la sieste est souvent assimilée à un comportement régressif. Pourtant, tout prouve qu’elle est source de bien-être et de santé. Elle prévient l’apparition de nombreuses maladies physiques et psychiques et favorise l’optimisme et la joie de vivre. 

En prenant de l’âge, lorsque les réveils nocturnes se multiplient, le déficit de sommeil pourra être récupéré grâce à un petit somme. Nombreuses sont les personnes que j’ai rencontrées (en particulier des femmes) qui se disent incapables de faire la sieste. 

D’autres s’y refusent car elles ressentent un sentiment de malaise ou de brouillard au réveil. Ce phénomène, appelé "inertie de sommeil", est habituellement la conséquence d’une sieste trop longue  entraînant un plongeon profond dans le sommeil. 

En principe, les siestes les plus récupératrices, dont nous émergeons facilement et reposé, durent de 20 à 30 minutes. Ces pauses bénéfiques ne s’improvisent pas. Plus vous serez entraîné,  plus vous récupérerez efficacement votre énergie vitale. Profitez de l’été pour apprendre ou vous perfectionner. Une fois que vous y aurez goûté, la sieste deviendra vite un besoin délicieux dont vous ne pourrez plus vous passer! 

Par  

Posté par evynou35 à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 25 mai 2016

Plantes à tisanes: bien les cultiver et profiter de leurs bienfaits

Afficher l'image d'origine

https://www.google.fr/

Camomille, verveine, bleuet, sauge...
ces plantes font de délicieuses tisanes avec leurs fleurs et leurs feuilles.
A chaque plante ses vertus et son mode de culture.
Suivez nos conseils pour profiter de leurs bienfaits.
o
o          o

• Sécher et conserver les plantes à tisanes

Les fleurs en début d’épanouissement et les feuilles avant que la plante ne fleurisse concentrent leurs principes actifs. Récoltez-les en fin de matinée par temps sec et ensoleillé. Séchez-les en bottes suspendues, la tête en bas, dans un local chaud, sec et aéré. Après deux semaines, stockez les feuilles ou les fleurs dans une boîte hermétique à l’abri de la lumière.

• La camomille romaine: amère et apaisante

Comment la cultiver: plantez cette vivace au printemps, dans un sol léger et bien drainé, au soleil.

La récolte: entre juin et août, coupez les tiges de 30cm avec leurs fleurs en pompons. Faire sécher les bottes la tête en bas.

Son goût: une forte amertume.

Ses bienfaits: apaisante et dépurative, elle calme les spasmes, les névralgies et lutte contre l’insomnie.

• Le bleuet: léger et drainant

Comment le cultiver: en avril-mai, semez cette annuelle à la volée dans une terre ameublie. Arrosez une fois, puis laissez faire la nature.

La récolte: de juin à septembre, coupez les fleurs bleues bien épanouies. Faire sécher aussitôt sur une claie au grenier.

Son goût: léger et sucré, il rappelle le miel.

Ses bienfaits: diurétique, il aide au drainage, à la circulation et soulage les rhumatismes.

• Le souci des jardins: épicé et tonifiant

Comment le cultiver: semez cette annuelle, en pleine terre ou sur le balcon, dès le mois d’avril. Supprimez les plants en surnombre. Le souci ne craint pas les sols pauvres et secs.

La récolte: entre juin et octobre, coupez les fleurs selon vos besoins ou pour les faire sécher à plat avant de les effeuiller.

Son goût: épicé avec une douce odeur.

Ses bienfaits: il renforce les défenses immunitaires 
et favorise la circulation.

• La capucine: puissante et stimulante 

Comment la cultiverentre fin avril et fin mai, semez les grosses graines par trois en pleine terre ou dans une jardinière, Vous pouvez aussi acheter des plants, après la fin des gelées, à espacer de 30cm, au soleil ou à mi-ombre.

La récolte: cueillez les fleurs jaunes, rouges ou orangées au fur et à mesure de vos besoins entre juin et octobre.

Son goût: puissant, piquant et épicé.

Ses bienfaits: diurétique, antiseptique et stimulante, elle soulage aussi la toux.

• La mélisse officinale: délicate et apaisante

Comment la cultiver: achetez un plant en godet en avril et plantez-le en sol frais au soleil ou à mi-ombre. La touffe de cette plante vivace, à feuilles vertes ou panachées, de 80cm de haut se divise aisément au printemps.

La récolte: les feuilles cueillies avant la floraison ont plus d’odeur et de saveur.

Son goût: un délicat parfum citronné.

Ses bienfaits: apaisante et antispasmodique, elle préserve la qualité du sommeil

• La verveine citronnelle: fruitée et relaxante

Comment la cultiver: plantez ce petit arbuste frileux en pot sur une terrasse plein sud ou dans un coin abrité du jardin. Arrosez avec modération.

La récolte: coupez les feuilles fraîches selon vos besoins. Vous pouvez aussi faire sécher les tiges, en juillet, dans un local sec et aéré.

Son goût: très agréable, fruité et fortement citronné.

Ses bienfaits: relaxante et digestive, elle équilibre le système nerveux et la qualité du sommeil.

• La sauge officinale: pour les digestions lentes

Comment la cultiver: cette vivace au feuillage persistant adore le soleil et pousse facilement en pleine terre comme en pot. La terre doit être légère, fertile et très bien drainée. Achetez une plante en godet ou procurez-vous des boutures entre mi-avril et mi-juin.

La récolte: utilisez les feuilles en toutes saisons ou séchez-les à l’ombre pour les conserver.

Son goût: amer et fort avec un arôme camphré.

Ses bienfaits: tonique et antispasmodique, elle est recommandée pour les digestions lentes.

• La menthe bergamote: tonique et analgésique

Comment la cultivercette vivace rustique et vite envahissante se plante dans une terre fraîche. On peut l’élever en pot, en plein soleil, dans un riche terreau à arroser souvent. Elle fleurit en été dans les tons rose lilacé.

La récolte: de mai à octobre, récoltez les feuilles au sommet des tiges. Elles sèchent vite en moins d’une semaine.

Son goût: un parfum poivré avec une note d’agrume sans menthol.

Ses bienfaits: antidouleur, antiseptique, digestive et stimulante.

Par  

Source : http://www.notretemps.com/famille/jardinage/plantes-a-tisanes-conseils-cultiver,i27655

Posté par evynou35 à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 18 février 2016

QUINOA : 6 BONNES RAISONS DE L'AJOUTER À VOS REPAS

 

image: http://preprod-img.medisite.fr/files/resize/images/article/9/7/8/633879/1769189-inline-310x207.jpg

Vous avez du mal à digérer ? Des difficultés à maigrir ? Trop de mauvais cholestérol ? Mettez-vous au quinoa ! Surnommée par les Incas "mère de toutes les graines", cette pseudo-céréale est un aliment santé de premier choix.

Il évite les ballonnements.

image: http://preprod-img.medisite.fr/files/resize/images/article/9/7/8/633879/1769191-inline-310x206.jpg

Pour les foies endommagés, les ventres ballonnés, le quinoa est un allié de choix. Il appartient à la famille des plantes herbacées mais est considéré comme une "pseudo-céréale". Il contient des fibres insolubles qui absorbent l'eau, gonflent dans l'intestin et stimulent alors l'activité intestinale. 

En pratique : 125 ml de quinoa contient une quantité de fibres équivalente à celle d'une tranche de pain de blé entier. Ajoutez-le à votre alimentation quotidienne et vos problèmes de digestion seront derrière vous !

Il freine le vieillissement

 

image: http://preprod-img.medisite.fr/files/resize/images/article/9/7/8/633879/1769197-inline-310x207.jpg 

Manganèse, cuivre... Le quinoa contient des minéraux au pouvoir antioxydant ! De plus, Clara Delpas explique dans son livre Quinoa bienfaits et vertus qu'il active l'enzyme "superoxyde dismutase". Cette dernière aide l'organisme à combattre les radicaux libres qui pénètrent dans l'organisme à cause des agressions extérieures (stress, pollution, mauvaise alimentation) et entraînent le vieillissement du corps. En mangeant du quinoa, vous freinerez votre vieillissement !

Il aide à maigrir

 

image: http://preprod-img.medisite.fr/files/resize/images/article/9/7/8/633879/1767724-inline-310x233.jpg

Perdre du poids sans avoir faim, c'est le rêve de beaucoup de femmes. Le quinoa pourrait peut-être y contribuer. "Compte tenu de sa teneur élevée en protéines, il a un effet naturellement rassasiant", écrit Clara Delpas dans son livre Quinoa, bienfaits et vertus . De plus, il diminuerait la prise alimentaire. Si les études prouvant ces bienfaits manquent à l'appel, Clara Delpas estime que "l'hypothèse gagnerait vraiment à être étudiée davantage". 

En pratique : Pauvre en matières grasses, avec un indice glycémique bas, le quinoa peut aisément remplacer les pâtes, le pain et le riz en accompagnement des plats. Sachez que 100 grammes de quinoa apportent environ 300 calories.

Il protège les artères du mauvais cholestérol

 

 image: http://preprod-img.medisite.fr/files/resize/images/article/9/7/8/633879/1767721-inline-310x207.jpg

En matière de maladies cardiovasculaires le quinoa bénéficie d'un double effet ! Non seulement, il protège les artères du mauvais cholestérol mais il réduit aussi le risque de maladies cardiovasculaires. Pourquoi ? Parce qu'il est riche en fibres ! Au cours d'une étude, des chercheurs ont noté que "les fibres solubles forment un gel qui empêche le cholestérol d'être absorbé par l'intestin". Du coup, le taux de cholestérol diminue, les artères se débouchent et le coeur est en meilleur santé. 

En pratique : Les chercheurs de l'université de Harvard recommandent un apport journalier de 25g de céréales par jour pour diminuer de 15% le risque de maladie cardiovasculaires.

* Mechanism of serum cholesterol reduction by oat bran, NCBI , 20 décembre 2006

** Whole-grain consumption and risk of coronary heart disease: results from the Nurses' Health Study, NCBI ,1994

Il soulagerait les migraines

 

image: http://preprod-img.medisite.fr/files/resize/images/article/9/7/8/633879/1767720-inline-310x213.jpg

Vous êtes sujet(te) aux migraines ? Ajoutez du quinoa dans votre assiette. Riche en magnésium, "il aide à détendre les vaisseaux sanguins" explique Clara Delpas, auteur du livre Quinoa Bienfait et vertus . Il contient également de la riboflavine, une vitamine dont une étude américaine* a déjà prouvé l'efficacité contre la migraine. Après une consommation de 400 mg de riboflavine par jour, les chercheurs ont noté une diminution de la durée de la migraine, passant de 4 jours par semaine à 2 jours seulement.

 * High-dose riboflavin treatment is efficacious in migraine prophylaxis: an open study in a tertiary care centre, NCBI , juillet 2004

Autorisé en cas d'allergie au gluten ?

 Pas de pain, pas de pâtes, pas de biscuits... Pas facile de savoir quoi manger quand on apprend qu'on est intolérant ou allergique au gluten. Le quinoa est souvent présenté comme un aliment autorisé. Comme ce n'est pas une graminée, il est techniquement sans gluten. Cependant une étude du Journal of Clinical Nutrition a démontré qu'il contenait des prolamines. Des protéines qui seraient susceptibles de déclencher une intolérance chez une personne atteinte de la maladie coeliaque. Mieux vaut donc en manger en petites quantités pour observer ses éventuels effets.

Autorisé en cas d'allergie au gluten ?

Pas de pain, pas de pâtes, pas de biscuits... Pas facile de savoir quoi manger quand on apprend qu'on est intolérant ou allergique au gluten. Le quinoa est souvent présenté comme un aliment autorisé. Comme ce n'est pas une graminée, il est techniquement sans gluten. Cependant une étude du Journal of Clinical Nutrition a démontré qu'il contenait des prolamines. Des protéines qui seraient susceptibles de déclencher une intolérance chez une personne atteinte de la maladie coeliaque. Mieux vaut donc en manger en petites quantités pour observer ses éventuels effets.

Quinoa, vertus et bienfaits , Clara Delpas

Source :  http://www.medisite.fr/aliments-et-vertus-sante-quinoa-6-bonnes-raisons-de-lajouter-a-vos-repas.633879.74.html?page=0%2C7

Posté par evynou35 à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,